En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Devenir Premium
Accueil > Actualités > Brèves du turf > Longchamp – Prix de l'Arc de Triomphe 2018 : Capri va arriver avec de la fraîcheur sur son deuxième Arc #Arc2018

Longchamp – Prix de l'Arc de Triomphe 2018 : Capri va arriver avec de la fraîcheur sur son deuxième Arc #Arc2018

Le 03/10/2018 à 10h29

Longchamp – Prix de l'Arc de Triomphe 2018 : Le fils de Galileo sera l'un des atouts du célèbre entraîneur Aidan O'Brien

Longchamp – Prix de l’Arc de Triomphe 2018 : Un poulain vu au plus haut niveau dès ses deux ans

Maintenant âgé de quatre ans, CAPRI (photo Scoopdyga), est un élément qui a rapidement évolué à un très bon niveau, dès son année de deux ans. Cinq courses effectuées à cet âge, il a effectué ses quatre premières courses en Irlande, débutant par une seconde place avant de remporter trois courses consécutives, la dernière de ces victoires étant sa première au niveau Groupe II. Présenté sur des distances autour du mile lors de ces premières courses Irlandaises, c’est lors de sa première incursion dans l’hexagone qu’il a été présenté pour la première fois sur 2000 mètres. Cadre l’hippodrome de Saint-Cloud dans le Grand Prix du même nom, CAPRI croisait alors la route pour la première fois de WALDGEIST, celui ci s’imposant, tandis que CAPRI se classait troisième, luttant bien du début à la fin. Bonne première dans un Groupe I en somme, il prendra ensuite places et accessits dans des Groupes avant de prendre part à la Dubai Duty Free Irish Derby, Groupe I disputé au Curragh sur 2400 mètres. Premier succès de prestige pour le pensionnaire de Aidan O’Brien, il s’imposant alors à la lutte face au champion CRACKSMAN, WINGS OF EAGLES, lauréat du Derby d’Epsom avant cela, et WALDGEIST, qui concluait pour sa part à 2 longueurs. AU top alors, CAPRI sera ensuite présenté au départ du St Leger à Doncaster, doublant la mise au niveau Groupe I, cette fois devant CRYSTAL OCEAN et STRADIVARIUS sur le parcours de tenue des 2900 mètres. Deux prestigieuses victoires coup sur coup, le fils de GALILEO, fier de fort belles lignes en ces occasions, allait ensuite prendre part à son premier Arc de Triomphe, à Chantilly. Nettement dominé, il n’y terminera que dix-septième, ne faisant que de la figuration après avoir du s’élancer en épaisseur dans les stalles de départ. Il ne sera ensuite pas revu en 2017.

Longchamp – Prix de l’Arc de Triomphe 2018 : L’Arc en point de mire depuis le début de l’année

Cet échec dans l’Arc 2017 aurait pu rebuter son entourage pour venir de nouveau sur cette compétition en cette année 2018. Hors, il n’en est rien, et quand on connaît le sérieux et la réussite d’Aidan O’Brien cela doit questionner un temps soit peu. En effet, la présence de CAPRI au départ sera tout sauf le fruit du hasard, et ce second essai sera effectué avec des ambitions et… de la fraîcheur. Deux courses seulement à son actif depuis le début de l’année, il effectua une rentrée victorieuse à Naas, faisant sien un Groupe III. Présenté depuis dans le prix Foy, son entourage n’avait pas caché avant le coup que le poulain n’était pas encore à 100 % et avait encore besoin de travail, cette prestation devant lui faire le plus grand bien. Confirmation en piste, le fils de GALILEO s’est alors contenté de la cinquième place sur six, son jockey lui donnant une vraie course avant que CAPRI ne demande à souffler dans la phase finale. Autant dire que des progrès sont à attendre de sa part et que sa candidature ne sera pas à prendre à la légère. Tenue certaine de sa part, tout comme son caractère accrocheur et tenace, il a prouvé par le passé et lors de ses deux succès au plus haut niveau qu’il pouvait regarder dans les yeux les meilleurs lorsqu’il est au mieux, ce qui lui a permis d’avoir déjà devancé CRACKSMAN et WALDGEIST entre autres. Attention à lui, l’Irlande présentera avec lui un trouble fête en puissance idéal...

Pariez sur PMU.fr : jusqu'à 100€ de bonus offerts


Article écrit par Sylvain Kerichard

< Retour à la liste des actualités