En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Devenir Premium

Jockey ou driver : quelles différences ? 

Accueil > Questions - Réponses > Lexique hippique > Jockey ou driver : quelles différences ? 

jockey-ou-driver-differences

En tant que turfiste lorsque vous préparez vos paris pour les courses hippiques du jour, il vous faut surveiller des points importants comme l’épreuve (trot ou galop)et son hippodrome, le cheval et sa musique, l’entraineur, et enfin le jockey ou driver. Mais quelles sont les différences entre le jockey et le driver dont le but est de mener le cheval à la victoire ? Voici notre décryptage.  

Qu’est-ce qu’un jockey ou un driver ? Définition 

Un jockey ou un driver correspond à la personne qui accompagnera le cheval pendant la course. La différence entre les deux se fait en fonction de l’épreuve. En effet, un jockey est la personne qui monte sur le cheval lors de la course alors que le driver est celle qui se situe dans le sulky lors des courses de trot attelé. Les jockeys  et drivers s’affrontent tous les ans pour remporter le prix du Sulky d’Or (trot attelé), celui de l’Etrier d’Or (trot monté) ou encore la Cravache d’Or (galop). Depuis quelques années, ils affrontent aussi pendant le circuit trot ou galop lors du championnat des Epiqe Series. Ce championnat a été créé en 2016 par la filière hippique composée de LeTROT, France Galop, Equidia, la Fédération Nationale des Courses Hippiques et le PMU.

Spécificités d’un jockey 

jockey-turf

Concrètement, un jockey pourra concourir dans les courses de trot comme de galop. Pour être considéré comme jockey, le cavalier doit être monté sur le cheval. C’est pourquoi vous ne pourrez utiliser ce terme que lors d’une course de trot monté ou de galop (plat et obstacle). Il est cependant rare de voir un jockey concourir dans les deux catégories. En effet, les deux allures sont bien distinctes et n’ont pas les mêmes exigences d’un jockey notamment concernant son poids. Comme il est plus difficile pour un cheval de concourir en portant une personne plutôt qu’en la tirant, les conditions de poids ne sont pas les mêmes pour un jockey que pour un driver. De plus, elles diffèrent également entre un jockey de trot et un jockey de galop. Généralement un jockey participant à des épreuves de trot monté ne doivent pas dépasser un poids de 65 kg maximum alors que les jockeys concourant dans des épreuves de galop doivent peser entre 55 kg pour les courses de plat, et 62 kg pour les courses d’obstacles. 

Spécificités d’un driver 

driver-trot-attele

Un driver est la personne présente dans le sulky, voiture légère à deux roues située derrière le cheval, lors de la course de trot attelé. Dans cette catégorie, il n’y a pas de conditions de poids, de taille ou d’âge particulières. Le driver ne monte donc en aucun cas sur le cheval qu’il « drive » (conduit), et se situe à quelques dizaines de centimètres de l’arrière du cheval. Pour un driver, la course reine sera le Prix d’Amérique qui couronne chaque année le trotteur le plus rapide de l’année. 

Quelques drivers et jockeys célèbres 

Tableau présentant les jockeys et drivers célèbres selon les allures 

Trot Galop
Jean-Michel Bazire Christophe Soumillon
Pierre Vercruysse Pierre-Charles Boudot
Franck Nivard Maxime Guyon

Les hippodromes et les types de courses 

Si chaque driver ou jockey possède sa spécialité, il n’en est pas moins des hippodromes sur lequel ils courent avec les chevaux. En effet chaque allure possède son type de piste préféré et ses hippodromes : 

  • Pour le trot : la piste sera généralement en sable ou en mâchefer. L’hippodrome français le plus célèbre est celui de Vincennes ;
  • Pour le galop : la piste sera constituée de gazon. Les hippodromes les plus prisés pour ce type de course sont : celui de Longchamp, l’hippodrome de Chantilly pour les courses de plat et celui d’Auteuil pour les courses d’obstacles (steeple et steeple chase).

A retenir 

  • Un jockey peut concourir dans 3 types de courses de chevaux : le trot monté pour le trot et la course de plat et la course d’obstacles pour le galop. 
  • Chaque jockey et driver possède sa spécialité et ne montera donc pas les mêmes races lors des courses de chevaux : un jockey ou driver de trot montera des chevaux dits « trotteurs » et un jockey spécialisé de galop montera le plus souvent des chevaux « pur sang » plus rapides que leurs congénères trotteurs. 
  • Le sulky correspond à la voiture tirée par le cheval lors d’une course de trot attelé.
  • Le jockey ou driver peut monter ou piloter plusieurs chevaux dans plusieurs courses différentes pendant une même journée. 
  • Toutes les courses ne se courent pas sur le même type de piste : le trot se court le plus souvent sur des pistes en sable ou en mâchefer, et le galop quant à lui se court principalement sur des pistes en herbe.  

Information mise à jour le 14/05/2018