En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Devenir Premium

Qu'est-ce que le steeple-chase ?

Accueil > Questions - Réponses > Lexique hippique > Qu'est-ce que le steeple-chase ?

steeple-chase-definition

En tant que turfiste vous devez savoir que le monde des courses PMU se divise en deux allures : le trot et le galop. Au sein de ces allures, plusieurs épreuves co-existent : trot attelé et trot monté pour la première, plat et obstacles pour la seconde. Pour les courses d’obstacles, l’épreuve reine est le steeple-chase. Qu’est-ce que le steeple-chase ? Où se court-il ? Quelles sont les courses phares de ce type d’épreuve ? Notre équipe vous livre tous les secrets concernant le steeple-chase. 

Qu’est-ce que le steeple-chase ? Définition 

Le steeple-chase appartient aux courses dites d’obstacles. Il prend ses racines en Irlande. Le terme steeple-chase nous vient de l'anglais et signifie "course au clocher", car il s'agissait de courir de clocher en clocher d’églises le plus rapidement possible et de les rallier par le chemin le plus court. Au cours de cette épreuve, les chevaux doivent franchir des obstacles telles que des haies, des murs ou encore des rivières. Les obstacles dans cette discipline sont généralement plus haut et plus long que dans des courses de haies simples. Le plus souvent, les courses de steeple-chase se courent sur une distance variant le plus souvent de 3000 à 5800 mètres en France. Le steeple-chase exige une endurance hors norme de la part des chevaux courant dans ces courses PMU. Comme les obstacles sont de tailles et de types différents, les chevaux doivent puiser dans leurs ressources pour réussir à finir le parcours dans lequel ils sont engagés. Pour parier sur ces courses, le critère principal à prendre en compte pour choisir vos chevaux de base sera leur performance, leur endurance et leur régularité dans le saut d’obstacle. 

Ce type de courses de chevaux est soumis aux paris type tiercé quarté quinté ou encore au pari comme le jeu simple placé ou le jeu simple gagnant.

Bon à savoir : pour vous faire une idée des performances et de la régularité d’un cheval dans une épreuve précise, vous pouvez vous fier à sa musique.

Les obstacles

Lors ce type de courses hippiques, on distingue principalement 3 sortes d’obstacles

  • les haies : elles sont généralement plus hautes que celles des courses composées uniquement de ce genre d’obstacles. Leurs tailles varient durant l’épreuve.
  • les murs : ils correspondent souvent aux barrières à franchir lors de la course. Il peut aussi être composé de pierres.
  • les rivières pouvant aller jusqu’à 8 mètres de longueur.

Composée d’au minimum huit obstacles, elle en compte jusqu’à 23 pour la course la plus longue. Parmi les obstacles les plus impressionnants on retrouve le « Rail Ditch and Fence », aussi appelé « le juge de paix », un obstacle long de 4,10 m et haut d’1,60 m qui bien souvent donne du fil à retordre aux chevaux en lice. 

riviere-tribune-steeple-chase

Les hippodromes 

Si chaque hippodrome possède sa spécialité en terme d’allure, ils possèdent également des spécialités de discipline. Concernant le steeple-chase, vous pourrez voir cette discipline principalement sur les hippodromes d’Auteuil, de Compiègne, ou encore de Fontainebleau.

A noter : L’hippodrome d’Enghien a accueilli des courses d’obstacles jusqu’en mars 2017.

Les courses célèbres

Le grand steeple-chase de Paris 

Course reine de cette discipline, elle se court tous les ans au mois de mai ou de juin sur l’hippodrome d’Auteuil. En France, c’est la plus longue course de chevaux de la discipline avec une distance de 5800 m et 23 obstacles à franchir. Savant mélange de haies, de murs composées de barrières et de rivières, cette redoutable épreuve possèdent quelques obstacles particulièrement difficiles à dépasser ou juste impressionnants à voir : 

  • la rivière des tribunes : longue de 8 mètres, large de 5,50 m et haute d’un mètre, le cheval se doit d’être préparé pour arriver avec une vitesse suffisamment élevée pour effectuer le long bond mais aussi atterrir tout en souplesse afin de ne pas trébucher à la réception et éviter toute chute (du cheval ou de son jockey).
    riviere-steeple-chase
  • le gros open Ditch : bicolore grâce à sa double haie de troènes encadrant une haie de bruyères, c’est l’une des premières grosses difficultés du parcours. Haut de 1,60m et mesurant 3,70m de large, mieux vaut là aussi avoir acquis une bonne dose de vitesse avant de le franchir. 
    gros-open-ditch
  • le Rail Ditch and Fence : également surnommé « Juge de Paix », cet obstacle est de loin le plus impressionnant et le plus difficile du parcours. Constitué d’une fosse de 2 mètres de large et d’une haie d’1.60 m de haut et 1.50 m d’épaisseur en bruyère naturelle, cet obstacle nécessite un bond de 5 mètres de hauteur afin d’être certain de franchir ces 4,10m de hauteur totale. 
    rail-ditch-and-fence

A l’étranger : le Grand National de Liverpool

Son parcours long de 6900 m, met tous les ans aux défis quelques quarante chevaux. Avec 30 obstacles à franchir, cette course est considéré comme extrêmement épuisante et dangereuse pour les chevaux comme pour les jockeys. En effet, depuis la toute première édition en 1836, vingt chevaux ont trouvé la mort durant ce parcours semé d’embuches. Cette course n’est pas proposée aux paris par le PMU (Pari Mutuel Urbain) du fait du trop grand nombre de partants au départ. 

grand-national-liverpool

Information mise à jour le 14/05/2018