En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Devenir Premium
Accueil > Actualités > Brèves du turf > TURFO FLASH : Ces professionnels qui ont fait la première partie du meeting hivernal

TURFO FLASH : Ces professionnels qui ont fait la première partie du meeting hivernal

Le 06/01/2021 à 16h50

Débuté le 28 octobre, petit point statistiques après plus de deux mois de compétition

Côté entraîneurs, Jean-Michel Bazire, Laurent-Claude Abrivard et Thierry Duvaldestin, le podium en nombre de victoires


En terme de victoires, c’est sans grande surprise que nous retrouvons au sommet de la hiérarchie l’entraînement de Jean-Michel Bazire, un entraînement qui pointe avec 50 victoires sur le meeting au 4 janvier. Excellente réussite sur 247 partants, son suivant immédiat n’est autre que Laurent-Claude Abrivard, lequel réalise également un superbe exercice, comptant à ce jour 30 succès. Le podium est complété par un autre grand nom, celui de Thierry Duvaldestin, avec 19 victoires. Si les victoires sont importantes, et même le but premier, le pourcentage de réussite est toujours intéressant à observer. En ne prenant que les entraîneurs ayant présenté au moins 20 partants entre le 28 octobre et le 4 janvier, ils sont quatre à dépasser les 20 % de victoires. A ce petit jeu, Philippe Moulin présente le meilleur pourcentage, avec 30,4 %. Viennent ensuite, Thierry Duvaldestin, 26,8 %, Guillaume Gillot, 25,9 %, et Jean-Michel Bazire, avec 20,2 %. Enfin, en effectuant le même calcul sur les places de 1 à 3ème, neuf entraîneurs dépassent les 40 %. Le meilleur à ce petit jeu là est Jean-Michel Baudouin avec 50,7 %, devant Philippe Moulin, 47,8 % et Thierry Duvaldestin, à 46,5 %. Les autres professionnels affichant plus de 40 % sont Guillaume Gillot, Jean-Michel Bazire, Romain Derieux, Louis Baudron, Luc Roelens et Julien Le Mer…

 

Côté drivers/jockeys, Eric Raffin devance Jean-Michel Bazire et Alexandre Abrivard


En appliquant la même méthodologie et les mêmes périodes, tout en regroupant les scores des drivers et des jockeys, c’est Eric Raffin qui s’est illustré le plus de fois en terme de succès. 49 victoires à l’actif du sulky d’or 2020, il devance actuellement Jean-Michel Bazire, avec un score de 44, et Alexandre Abrivard, à distance néanmoins, avec 29. En terme de pourcentages de réussite, avec là encore ceux qui se sont présentés en piste au moins à 20 reprises, Jean-Michel Bazire présente néanmoins un meilleur ratio de victoires qu’Eric Raffin (photo Scoopdyga), avec 27,8 % contre 15,7 % pour Eric Raffin. Mais aucun des deux ne se positionne à l’une des deux premières places sur le podium, un podium dominé par le jeune Théo Duvaldestin et son étonnant 42,9 %, devant Jean-Philippe Dubois et 35 %. Jean-Michel Bazire est ici sur la troisième place avec ses 27,8 %. Un classement à relativiser vis-à-vis du nombre de participations, puisque les deux premiers ont drivé respectivement 21 et 20 fois, tandis que « JMB » et le sulky d’Or 2020 ont été vus en piste 158 et 313 fois… Enfin, avec les mêmes modalités, mais en y ajoutant les 2ème et 3ème place, Jean-Michel Bazire est en tête avec 53,8 %, devant Théo Duvaldestin, 52,4 % et Jean-Philippe Dubois, 45 %. Trois autres drivers/jockeys affichent un score supérieur à 35 %, Eric Raffin, 45,2 %, Romain Derieux, 41,5 % et Pierre Belloche, 36,7 %...

Pariez sur PMU.fr : jusqu'à 100€ de bonus offerts


Article écrit par Sylvain Kerichard

< Retour à la liste des actualités