En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés. En savoir plus... Accepter
Devenir Premium
Accueil > Actualités > Brèves du turf > ZOOM SUR : Le champion Italien ZACON GIO va poser ses premiers jalons en France dans le prix de Bretagne, ce dimanche

ZOOM SUR : Le champion Italien ZACON GIO va poser ses premiers jalons en France dans le prix de Bretagne, ce dimanche

Le 20/11/2021 à 18h50

Seul trotteur à avoir devancé à la régulière FACE TIME BOURBON, sa première dans l'hexagone sera observée avec le plus vif intérêt

Maintenant âgé de six ans, il aura donc fallu être patient pour voir enfin évoluer ZACON GIO (photo Brandon Valvo) sur notre sol, mais nous y sommes, le fils de RUTY GRIF, désormais entraîné par Jean-Michel Bazire sera bel et bien présent au départ du prix de Bretagne ce dimanche. Retour sur la carrière de la « terreur annoncée ».


Tout d’abord entraîné par D Minopolli, puis par H Ehlert, ZACON GIO a connu une première partie assez prometteuse, lui qui a débuté par une deuxième place, avant de remporter ses deux seules autres courses à deux ans. A trois ans, ZACON GIO a couru à de bien plus nombreuses reprises, s’affirmant en s’imposant à plusieurs reprises en Italie. Semblant avoir montré quelques limites durant l’été, notamment lors de sa première participation à une course majeure, huitième Groupe I à Naples, il a tout de même terminé son année 2018 par trois victoires consécutives.


Mais c’est à quatre ans que ZACON GIO va prendre toute son ampleur et son envol au plus haut niveau. Alors entraîné par H Ehlert, il a tout simplement été invaincu cette année-là, étant présenté en piste à neuf reprises pour autant de victoires, et pas des moindres. En effet, c’est durant ce printemps qu’il a signé sa première grande victoire, s’imposant tout simplement dans le prix d’Europe à Modène, devançant alors FACE TIME BOURBON pour la première fois, son talent éclatant alors au grand jour. Nouvelle victoire Groupe I ensuite, dans le Grand Prix Tino Triossi à Rome, il ira même, après deux nouvelles victoires, se produire à New-York, s’imposant dans l’International Trot de fort belle manière. Moins de victoires à cinq ans, il avait alors connu une série de cinq deuxièmes places, étant battu en ces occasions par VIVID WISE AS, VERNISSAGE GRIF et COKSTILE, c’est après cette série qu’il a pris le départ du Grand Prix de la Lotterie à Milan. Vainqueur de sa batterie devant BILLIE DE MONTFORT et VIVID WISE AS, la finale était alors extrêmement attendue, puisque celle-ci allait lui permettre de retrouver FACE TIME BOURBON. A la grande stupeur des tricolores, le verdict allait être identique, ZACON GIO devançant de nouveau le champion entraîné par Sébastien Guarato, mais aussi de nouveau BILLIE DE MONTFORT et VIVID WISE AS. Dès lors, ZACON GIO était vraiment au sommet de la planète trot, avec une victoire au Etats-Unis, mais aussi deux face à la « terreur française »…

 

Néanmoins, ZACON GIO causa ensuite une vive déception dès sa sortie suivante, neuvième et dernier du Grand Prix des Nations à Milan, remporté par BILLIE DE MONTFORT, et termina donc son année 2020 par une fausse note. Cette année, l’objectif de venir en France a été émis de bonne heure. Tout d’abord envisagé au sein de l’effectif de Sébastien Guarato, chez qui il a d’ailleurs effectué plusieurs entraînements, c’est finalement pour Jean-Michel Bazire qu’il effectuera ce meeting. Avant son arrivée dans l’hexagone, ZACON GIO a couru neuf fois cette année, ne se montrant pas aussi flamboyant que par le passé, ne remportant que quatre courses, et n’ayant plus gagné depuis mi-août, et il n’a pas pu signer le doublé dans le Grand Prix de la Lotterie. En effet, deuxième de VIVID WISE AS dans sa batterie, il s’est ensuite contenté de la cinquième place dans la finale, une finale, cette fois remportée par FACE TIME BOURBON, alors que ZACON GIO, après un sage départ ne pouvait à aucun moment faire illusion pour les premières places…

 

Le champion est-il toujours aussi fort ? Nul ne le sait vraiment à l’heure actuelle, et la réponse n’interviendra certainement pas dès dimanche, lui qui sera drivé sagement dans ce prix de Bretagne, et ce muni de ses fers. Pas démonstratif à l’entraînement, Jean-Michel Bazire pourra mieux le juger dans cette épreuve, néanmoins, pensant, en outre, qu’il se plaira sur la cendrée de Vincennes. Sachez par ailleurs qu’il sera mené par Alexandre Abrivard pour cette première...

Pariez sur PMU.fr : jusqu'à 200€ de bonus offerts


Article écrit par Sylvain Kerichard

< Retour à la liste des actualités